Festival FEST’Hiver 2020 – Maison Dieu – Montmorillon (86)

Fest'Hiver 2020 - Fête du feu et de la lumière - Maison Dieu - Montmorillon (86)
Maison Dieu Montmorillon - Façade - Photo : Danpt Photography - Fest'hiver 2020 - Polisto
Photo : Dantp Photography

FEST’Hiver 2020 à la Maison Dieu – Montmorillon (86)

Fort de la réussite de l’édition 2019, Guy Gévaudan président de l’association « Montmorillon Avec Vous » organisateur de l’événement m’a de nouveau confié la mise en lumière du site en collaboration avec Nicolas Antigny de la société ADN System et permis d’installer quelques unes de mes sculptures en lien avec le thème de l’événement, le feu et la lumière.

Pour cette 3ème édition de FEST’Hiver qui avait lieu les 7 et 8 février 2020, le public a pu accéder à la majeure partie du site de la Maison Dieu.

La chapelle Saint-Laurent

L’entrée se faisait par la chapelle Saint-Laurent dont la façade était habillée d’une projection de mapping vidéo réalisé par « Histoire 2 Voir » et dont les fresques et ornements intérieurs aux couleurs étincelantes étaient magnifiés par un éclairage blanc chaud.

Le donjon

À la sortie de la chapelle les visiteurs passaient dans une ambiance de couleur rouge qui contrastait avec le foisonnement des couleurs de l’édifice et permettait la mise en valeur du donjon tout en renforçant son coté austère.

La Cour d’Honneur

Ils traversaient ensuite la Cour d’Honneur où se trouve la statue du Cardinal Pie en son centre et dont une seule des façades, la plus éloignée de l’entrée surplombée d’une horloge, était mise en lumière de couleur verte pour révéler les silhouettes fantomatiques des arbres nus faisant le tour de cet écrin de verdure niché au cœur du site de la Maison Dieu d’ordinaire si paisible.

Le champs du Chauffoir

Longeant la chapelle par l’arrière de l’abside aux vitraux remarquables les visiteurs accédaient ensuite au champs du Chauffoir où le transept nord de la chapelle était enrobé de lumière bleue propice à l’évocation céleste ainsi qu’à l’espace ouvert de ce champs en période de pleine lune.

Chemin faisant ils passaient devant mes sculptures mises en scène pour évoquer, une fois de plus, les questions environnementales tout en proposant un univers onirique. Là aussi la lumière bleue était requise pour créer une unité sectorielle et mettre en valeur mes œuvres. Juste avant d’accéder aux jardins ils pouvaient voir une animation laser projetée sur le mur de l’aile nord du bâtiment principal de la Maison Dieu.

Les jardins

Les visiteurs parvenaient enfin aux jardins situés au pied de la façade surplombant la ville de Montmorillon. Une immense tente ouverte dite « Nomade » y avait été dressée pour accueillir le public et abriter la scène des musiciens, également mise en lumière, ainsi que les espaces de restauration. Un éclairage rouge prédominait sous la tente pour apporter une sensation de chaleur en ce mois de février et créer une ambiance assez tamisée. Des lyres (projecteurs mécanisés servant à projeter des formes lumineuses mouvantes) animaient le plafond avec des motifs floraux.

La façade

D’une longueur de 100m cette façade emblématique du montmorillonnais était vêtue d’habits de lumières. Changeant au gré des spectacles et de la chronologie de l’événement, tantôt statique ou mouvante, tantôt monochrome ou multicolore cette lumière créait de belles perspectives amplifiant ainsi la grandeur du site tout en le sublimant et apportait la touche finale au rayonnement de cette édition de Fest’Hiver.

 


Pour voir d’autres belles images de l’événement, rendez-vous sur la page Facebook de FEST’Hiver

L’article paru dans « Centre-Presse » et « La Nouvelle République » le 10 février 2020

FEST’Hiver 2019FEST’Hiver 2018


Merci à Guy Gévaudan et aux bénévoles de l’association « Montmorillon Avec Vous » pour ces moments intenses et chaleureux. Merci pour leur aide à Nicolas, David et Pierrot. Merci au groupe de musique brésilienne Batida d’avoir réchauffé l’ambiance avec leur répertoire ensoleillé. Merci aux autres artistes et artisans présents pour leur maitrise et la qualité de leurs prestations ainsi qu’aux photographes et notamment Dantp Photography et Passion Focale Photographie pour leurs belles images et enfin merci au public venu en nombre (plus de 5000 festivaliers).

 

Fest'hiver 2020 - Illustration de Serge Fiedos - Portrait de Guy Gévadan
Portrait de Guy Gévadan – Illustration de Serge Fiedos

À l’heure où je rédige cet article Guy Gévaudan, créateur et organisateur lumineux de l’événement, s’est éteint des suites d’un cancer le 25 mars 2020 alors qu’il s’apprêtait à devenir maire de Montmorillon. Je tiens à lui rendre hommage comme citoyen pour sa carrière exemplaire au profit de l’intérêt général tant sur le plan social que culturel ainsi qu’en qualité d’homme pour sa bienveillance, son écoute, son dynamisme et son courage à toute épreuve.
Merci pour tout Guy ! Repose en paix.